Mondoblog en arc-en-ciel

Le célèbre groupe de rap français Neg Marrons disait, dans son opus intitulé « Il y a des jours », que :

« La vie c’est comme un arc-en-ciel, il faut la pluie et le soleil pour en faire les couleurs. » La saison 2 de Mondoblog à Dakar était pareille. C’était un arc-en-ciel et il a fallu de la pluie et du soleil pour en faire les couleurs.

 

La vie, l’arc-en ciel : Mondoblog

Logo Mondoblog- RFI
Logo Mondoblog- RFI

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Mondoblog est un projet imaginé par Philippe Couve et Cédric Kalonji. Il est porté par l’équipe de l’Atelier des médias de RFI : Simon Decreuze, Raphaelle Constant, Pierrick De Morel et Ziad Maalouf.
La plateforme a pu voir le jour grâce au dynamisme des organisateurs qui ont réussi à embarquer une population, venue de tous horizons, sur les terres sénégalaises. La plateforme compte à ce jour 200 blogueurs actifs. Elle combine un média et un projet de formation internationale. Son objet est de favoriser l’émergence d’une blogosphère francophone internationale et dynamique. La suite…

La pluie :

En vêtements chauds
Crédit photo : behem

En réalité, il n’a pas plu durant notre séjour à Dakar, mais c’était tout comme. La pluie fût représentée par le mauvais temps qu’il faisait à Dakar : 20° en moyenne. Pour nous qui avions prévu de parcourir les célèbres plages dakaroises en maillots, c’était la totale désillusion! Bonnets, gilets, écharpes étaient la tenue exigée.

 

 

Le menu a également contribué à la fausse note. Nous n’avons pas pu apprécier la diversité et la richesse gastronomique sénégalaise. Le riz à midi à l’UCAD ( lieu de la formation. Et le Riz le soir à Thialy ( l’auberge qui nous accueillait).

Le Tchep. crédit - behem
Le Tchep (Crédit photo – behem)

De plus, il ne pouvait pas nous arriver « pire » que de tomber sur « des kamers »: les camerounais avec qui nous, ivoiriens à la formation, avons entretenu une saine rivalité semblable à celles qui se créent chez nous entre différents peuples et qu’on appelle « parenté à plaisanterie ».
Parmi eux:
– Ngimbis : le kongosseur. Critique satirique, belle plume qui a même été lauréat de The BOBs 2012 et gros amateur de lianes (comme il nomme les femmes)

– Bayiha : le journaliste presqu’engagé. L’homme aux théories marginales, Poète macho ou le Don Juan misogyne, je ne saurais clairement le classer tant c’est un cocktail de paradoxe.

A tout cela, il faut ajouter les mésaventures singulières, mais courantes avec les chauffeurs de taxis dakarois qui conduisent difficilement à bon port (d’où la célèbre anecdote à lire absolument de Chez Charly).

Le soleil :

A Mondoblog, il n’y avait heureusement pas que le froid et les kamers (je suis méchant, je sais bien). Il y avait aussi de beaux sourires représentés par chacune des mondoblogueuses présentes.

Avec Raphaelle. Crédit-behem
Avec Raphaelle (Crédit photo -behem)

La gentille Danielle Ibohn, distributeur automatique de câlins. La douce Sarah, l’infirmière qui sait prendre soin de ses patients. La grande sœur Fatouma du Mali qui nous maternait. Les belles Mycho et Axelle qui apportaient toujours un peu de zouk avec elles pour créer l’ambiance.

Il y avait aussi Raphaëlle de l’équipe Mondoblog qui tenait le rôle du dictateur (il fallait bien quelqu’un pour gérer tout ce beau monde), et a qui on pardonnait tout, lorsqu’on croisait son regard. Et puis La voluptueuse Salma, la femme africaine dans toute sa splendeur. Manon, mon modèle Always Peace and love. Pascaline, la joie de vivre. Sinatou, la geek. Josiane, Kpenahi, Aurore, Noura, Nathyk qui ont toutes à leur manière apporter un brin de soleil à cette aventure.

Les couleurs :

les mondoblogueurs. Crédit - Raphaelle
Les mondoblogueurs. (Crédit photo – Elliot Lepers)

Malgré les quelques fausses notes communes a toute œuvre humaine, malgré la présence des kamers (j’exagère peut-être mais bon…), malgré le riz omniprésent et le froid de canard qu’il a fait, cette aventure humaine fût des plus belles.

52 personnes aux profils divers, aux cultures, aux langues (il y avait le français haïtien sur ton de zouk de Wilney et le français québécois de Nico) et aux générations différentes, réunies en un seul endroit autour d’une passion commune.

Réunir autant de différences dans cette ambiance bonne enfant. Nous avons ri, chanté (le 1er gaou bien sûr), dansé ( j’ai même appris le zouk de chez zouk) , mangé le Dibi de Zeyna avec mes copains noctambules (Ngimbis, Cyriac, Mycho, Suy).

Il fallait le faire Ziad !

Une telle aventure, j’en suis convaincu, continuera d’apporter beaucoup de couleurs dans la vie de tous ceux qui, comme moi, ont participé à Dakar à cette formation Mondoblog saison 2.

Vivement la saison 3.

Behem

The following two tabs change content below.
Behem
Community Manager @sc_panci, Redacteur en Chef A. De Men Magazine, Blogueur, Passionné du Web, BBM: 269EDDA1

4 commentaires sur “Mondoblog en arc-en-ciel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.