CAF: Tactique au sommet

Tactique au sommet

Ne remporte pas un match qui veut. Car pour disputer une partie, il faut affiner sa stratégie. Et très souvent, la victoire s’offre aux meilleurs stratèges.

Cela, l’ex-Président de la Fédération Ivoirienne de Football l’a appris à ses dépens.

En effet,  Jacques ANOUMA ne sera pas président de la Confédération Africaine de Football. Sa candidature a été a été rejetée ce lundi 10 Décembre 2012 par la Commission Electorale de la Confédération Africaine de Football réunie au Caire, en Egypte.

La Première mi-temps du match commence en Septembre dernier lorsque le Président HAYATOU dans un super jeu de jambes électoral fait voter une loi taillée sur mesure lors de l’assemblée générale extraordinaire aux Seychelles.

Ces textes rédigés par l’Algérien Mohammed ROUAROUA, stipulent que tout candidat à l’élection à la présidence de la CAF doit être ou avoir été membre du Comité Exécutif de la Confédération, ce qui écarterait d’office Jacques ANOUMA de la course.

Les tumultes des soutiens de Jacques ANOUMA, notamment Le Liberia qui avait intenté une action auprès du Tribunal Arbitral du Sport pour la révision de cette loi, sont restées lettres mortes.

Le président Issa HAYATOU, Président depuis 1987, 25 ans de carrière, Recordman de participations à la Can (8), 0 défaite continentale corse ainsi donc l’addition avec cette seconde réalisation qui met Jacques K.-O.

Enfin quasi K.-O. puisque le camp ANOUMA a saisi le TAS pour jouer les prolongations.

 

En attendant les résultats de cette action, le vieux manitou du football africain s’envole pour une énième victoire à la présidence de la CAF prévue pour Mars 2013.

The following two tabs change content below.
Behem
Community Manager @sc_panci, Redacteur en Chef A. De Men Magazine, Blogueur, Passionné du Web, BBM: 269EDDA1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.