Guillaume Soro, le panafricaniste

A l’instar des hérauts du panafricanisme tels que Garvey, Malcom X, Césaire, Senghor, Houphouët, Nkrumah, Lumumba et tutti quanti, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro a compris depuis bien longtemps la nécessité d’une Afrique plus unie et plus solidaire. Durant son parcours politique, Guillaume Soro a toujours prôné le panafricanisme « vrai » et non , ce panafricanisme galvaudé inutilement, ostentatoire et dont le but ultime est de servir de fonds de commerce à certains politiciens démagogues.

Guillaume Soro

On ne le répètera jamais assez, un grand leader se distingue par sa capacité à porter une vision claire et des idéaux nobles. Le 15 mars 2013 à Kinshasa, face aux parlementaires de la République démocratique du Congo, Guillaume Soro avec adresse a exhorté les Africains à l’union, la solidarité, vertus indispensables pour endiguer les maux qui minent le continent (Epidémie, pauvreté, analphabétisme) . Le PAN Guillaume Soro a démontré l’impérieuse nécessité de l’union entre les filles et les fils d’Afrique, au-delà des considérations raciales, ethniques, religieuses… Unique gage d’une Afrique paisible et prospère.

Dans un monde où l’Amérique et l’Europe tirent les dividendes de leur union, c’est presque une aberration que faire l’apologie du repli identitaire. L’interrogation suivante de Guillaume Soro nous place tous devant nos responsabilités : « Qu’est devenu cet esprit d’unité et de solidarité, censé être à la base de notre Africanité  ? ». Va-t-on encore longtemps  faire de l’Occident l’éternel bouc émissaire de nos maux?Jusqu’à quand allons-nous continuer de nous regarder en chiens de faïence ?

L’attitude à laquelle Guillaume Soro nous invite est celle d’une union sacrée entre Africains et que chacun à son niveau se fasse ambassadeur du panafricanisme. Une vision du panafricanisme qui est chère à Guillaume Soro et qu’il traduit si bien par ces mots : « Ma conception, je dirais même ma conviction, c’est que l’Afrique a un brillant avenir devant elle, mais à la stricte condition que chacun des États et chacun des citoyens qui en composent le paysage complexe et contrasté, s’efforce d’apporter sa propre contribution à la construction de notre continent. Et cela ne peut se faire sans exercice suffisant de la pensée autocritique. »

The following two tabs change content below.
Behem
Community Manager @sc_panci, Redacteur en Chef A. De Men Magazine, Blogueur, Passionné du Web, BBM: 269EDDA1

2 commentaires sur “Guillaume Soro, le panafricaniste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.