Cher Charly

 

Je t’écris cette lettre pour te donner de mes nouvelles.
Je suis bien arrivé à Dakar ce samedi 6 Avril pour suivre une formation initiée par la Radio France Internationale (RFI) dans le cadre de son projet Mondoblog. Un projet pendant lequel, une équipe pilotée par Ziad a recruté une centaine de blogueurs qui a reçu un accompagnement technique à distance, et au sortir duquel 52 blogueurs ont été retenus pour participer à cette formation.

Le voyage fût très agréable. C’était la première fois que je prenais la compagnie nationale AIR CÔTE D’IVOIRE et j’ai beaucoup apprécié le service. J’étais sur le même vol que tous mes compatriotes aussi invités pour l’occasion. Je ne te cacherais pas que j’ai été un peu dépaysé car c’est la première fois que je vienne à Dakar.

Après les procédures habituelles, nous avons immédiatement rejoint l’auberge où la cinquantaine de blogueurs venus de 30 pays sont logés.

Le week-end fût bien rempli. Le jour même de notre arrivée nous avons assisté à un concert. Celui de Jupiter, un artiste congolais et son superbe groupe qui a su faire danser toute une foule très hétéroclite, qui n’était pas forcement prédisposée à sa musique.  Le dimanche fût le jour de la visite de l’historique Île de Gorée. Nous y avons vécu le parcours des esclaves en partance pour les Amériques.

La formation a débuté le lundi avec des reportages à travers la ville de Dakar et des ateliers sur la plate-forme du blog , la sécurité et l’écriture web etc.
Des liens se sont tissés, des affinités sont nées. J’ai fait la connaissance de merveilleuses personnes venues des quatre coins du globe. J’ai beaucoup appris sur de nombreuses cultures.

Ce mardi après une journée bien remplie par des ateliers, des reportages, un enregistrement d’émission et un vernissage d’application web, j’ai voulu passer te faire la surprise. Nous aurions alors fêter ensemble, le départ de Marie et Julie que nous appelons affectueusement Kremlin et Bicetre. Je n’ai malheureusement pas retrouvé ton adresse. Le chauffeur de taxi qui nous avait pourtant assuré la connaître, nous a baladé en vain, durant plus d’une heure, à travers la ville. Cela m’a quand même permis de découvrir Dakar by night et de faire un constat sur lequel je reviendrai bientôt.

Je vais devoir prendre congés de toi. Je promets de t’écrire sous peu tout en espérant te rencontrer bientôt.

Ton correspondant Behem depuis Dakar.

The following two tabs change content below.
Behem
Community Manager @sc_panci, Redacteur en Chef A. De Men Magazine, Blogueur, Passionné du Web, BBM: 269EDDA1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.