Blé Goudé crée son parti

Blé Goudé crée son parti

Les 12 et 13 décembre derniers s’est tenu tenu le Congrès Extraordinaire du COJEP (Congrès Panafricain des Jeunes et des Patriotes), mouvement présidé par Blé Goudé aujourd’hui en exil qui a été l’homme de main et le plus grand zélateur de l’ex-président Laurent Gbagbo au moment de sa régence.

Ces assises initialement prévues les 16 et décembre ont été avancées afin de demeurer dans la clandestinité et ont vu ce mouvement de jeunes se muer en parti politique. En effet depuis ce Jeudi 13, le COJEP se veut désormais un parti politique et devient le Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples.

Cette mutation répondrait au contexte politique actuel et le COJEP veut ainsi prendre part aux discussions dans l’arène  politiques et se positionner comme une opposition  significative au régime d’Alassane Ouattara. Ainsi des démarches seraient entreprises afin de nouer tous les contacts à cette fin.

Mais il est à noter que la création d’un Parti Politique différent du FPI* de Laurent Gbagbo soulève des interrogations:

  • Pourquoi le COJEP si proche de l’ex-président n’intègre pas le FPI?
  • Quel est la pomme de discorde entre le FPI et le COJEP?
  • Pourquoi reconduire un exilé à la tête d’un parti qui veut prendre part à des discussions?
  • Blé Goudé et tous ses camarades du COJEP, naguère prêt à mourir pour Gbagbo Laurent auraient-ils fait le deuil de celui-ci?

Il semblerait que les démarches entreprises récemment par Miaka OURETO, président par interim du FPI auprès du Président sénégalais Macky SALL afin de faciliter les discussions avec le pouvoir ivoirien en place ne soient pas du gout de tout le monde. Tout d’abord un groupe réfractaire s’est vu radié en France. Brigitte Kuyo destituée de la tête du FPI-France au profit de Mme Assalé Hortense Adé. Maintenant c’est le COJEP qui s’affirme en tant que parti politique et de facto se désolidarise du FPI.

Le président du FPI nouveau a décidément fort à faire à tenter de réconcilier le FPI avec les pouvoirs en place et maintenant de réconcilier le FPI avec « lui-même ». L’émiettement du FPI qui a débuté depuis la chute de Laurent Gbagbo (LIDER* de Mamadou Koulibaly) ne semble pas prêt de s’arrêter et pousse à réfléchir sur les réels idéaux de ce parti.

FPI: Front Populaire Ivoirien

LIEDR: Liberté et Démocratie pour la république

 

The following two tabs change content below.
Behem
Community Manager @sc_panci, Redacteur en Chef A. De Men Magazine, Blogueur, Passionné du Web, BBM: 269EDDA1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.